Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les artistes d’origines subsahariennes au Maroc dans l’œil du cyclone

par franck nama 22 Janvier 2016, 12:20 migration et artistes subsahariens

Eric berlinger musicien victime d'une interpelletion vicieuse à l'aéroport de casablanca
Eric berlinger musicien victime d'une interpelletion vicieuse à l'aéroport de casablanca

La nouvelle politique migratoire au Maroc entrée en phase II avec une pléthore de réponses données aux multiples problèmes suscités par le sujet à l’instar de la grande campagne de régularisation qui finalement a fait prés de 92 % d’accord favorable ,suivi d’une offre de Ramed l’assurance sanitaire pour les migrants régularisés ,de l’exemption de la procédure Anapec pour une équité pour l’accès au travail entre les marocains et les migrants ,de l’ouverture des offres de logement sociaux au même titre que les marocains pauvre.

Bref une bagatelle de solutions qui démontre la volonté sans faille des pouvoirs publics de faire de la gestion des flux migratoires au Maroc une véritable bataille dont le cheval de combat est avant tout humaniste. Ceci faisant , néanmoins un nombre d’écueils grandissant surgissent des méandres de l’imprévisible, somme toute humain , à l’exemple du cas des artistes subsahariens qui souffre le martyr d’une non prise en compte de la spécificité de leurs métiers qui est de nature à donner un emploi temporaire à la tache une prestation d’un jour dans un hôtel un jour par semaine, une autre dans un cabaret le lendemain ,une invitation dans un festival et j’en passe . le tout très souvent dans des villes différentes ce qui pose le problème d’un contrat de travail fixe ou continu supposé à un moment donné ouvrir la porte pour l’obtention d’une carte de séjour.

Conséquences les artistes pour être en règle vont s’inscrire dans une école pour pouvoir obtenir une inscription homologuée qui donnera plus tard accès aux justificatifs nécessaires pour pouvoir postuler pour une carte de séjour. Dans le processus il y a donc un certain nombre de problèmes qui vont suivre à savoir des arrestations pour faux, déclarations mensongères cailloux dans la chaussure des artistes qui pourrait être enlevé si la carte d’artiste était donnée aux artistes de nationalités autre que marocaine. Le cas des artistes d’origines subsahariennes étant ici un étendard qui prend d’autre consonance quand pour certain étant arrivé au Maroc par un contrat qui ne voit pas ces closes être tenu par le promoteur. Qui voyant un artiste résilier le contrat en ne l’honorant plus utilise la carte magique de la plainte pour piéger l’artiste qui s’en se rendre compte de l’épée de Damoclès qui tient au dessus de sa tête .c’est une fois en chemin pour les vacances ou pour toutes autres raisons qu’il sera interpelé par les services d’immigrations à l’aéroport qui le conduiront par devant le procureur pour des raisons pas claire comme ce fut le cas d’un artiste qui a beaucoup de succès dans les cabarets et festival qui c’est vu interpelé pour deux motifs qui n’avaient pourtant pas lieu d’être escroquerie et abus de confiance et surtout pour une procédure d’obtention de la carte douteuse . Cas qui n’est pas isolé car plusieurs migrants et migrantes ont fait les frais des positions dominantes de leurs patrons ce qui aujourd’hui devrait rentrer dans l’agenda du ministère des Marocains de l’étranger et de la migration.

Franck Nama

ERIC Berlinger   chanteur à succès victime d'une interpellation vicieux à l'aéroport

ERIC Berlinger chanteur à succès victime d'une interpellation vicieux à l'aéroport

commentaires

Haut de page