Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Procès Mohamed Keita contre Khalidou Sylla. Cupidité de l’accusation et défense en rétropédalage contre le droit d’accès à une justice équitable ?

par franck nama 17 Août 2017, 10:01 MIGRATION

 

  ''Pourquoi Sylla    qu’on sait aujourd’hui  poursuivit au sein de la communauté guinéenne   pour des faits similaires par Dame ADA qui lui aurait remit une somme de  120.000 Dh pour faire VOYAGER quatre membres de sa famille pour l’Europe  ne va pas  se dénoncer  à la police. Aurait il oublié qu’il y a six mois de cela alors que la dame en question l’ayant traqué trois ans durant sans suite. Lui met la main dessus  au stade de Ennadha en présence de toute la communauté c’est Mohamed Keita qui vient le sauver de la main de la dame en promettant une assise communautaire de manière  à mettre un terme à l’affaire .''

 

        C’est le  28 mars 2017  que commence  ce nouveau feuilleton  dans la saga judiciaire  migratoire  qui oppose  Mohamed Keita  président de  L’ASIGMA   l’association  pour le suivi et l’intégration  des guinéens au Maroc  à  des intérêts fantômes, voir  obscurs . Représentés  ici  par  un  homme  khalidou   Sylla  de nationalité guinéen   qui après  avoir perçu de la main de deux jeunes migrants d’origine guinéen une somme s’élevant  à 37 mille DH.  Dans le but  de les conduire   en Europe  via  la Türkiye. Alors qu’il est interpellé  par les forces de l’ordre suite à une plainte introduite par les jeunes  contre lui.  Dans un procès verbal à charge  il  affirmera avoir  versé   aussitôt qu’il avait perçu l’argent  à Mohamed Keita. A cet effet il prendra pour  quatre mois de prisons  non sans avoir au préalable pris tous les engagements nécessaires  pour obtenir le retrait de plainte de la part des jeunes.

    Khalidou Sylla accuse Keita  à contrario  d’un certain nombre  de faits qui  suscitent ici  des inquiétudes. En effet   pourquoi des  jeunes guinéens connaissant parfaitement Mohamed Keita ,  président  de leur communauté  accessible  et disponible à servir plus que personne  irait passer par  un monsieur  inconnu à Rabat  pour lui confié leur argent  voir leur vie ?

    Pourquoi  des jeunes  guinéens  dans le procès verbal qu’il ont fait au commissariat à aucun moment  ne cite Mohamed Keita comme ayant perçu  un seul centime de l’argent dédié   au  payement   à  la conception et à la  production  des  documents utiles pour le voyage .

  Pourquoi  Sylla  vielle homme  ayant passé 17 ans au Maroc , hébergé avec sa dame   pendant un an sous le toit  de Keita au moment des faits  nourrit, blanchi par  ce dernier  voir  au détriment de sa propre famille.  Au lieu de convoquer  la communauté  à fin de se sauver et  trouver un dénouement  à l’amiable comme c’est tout le temps le cas dans la communauté des migrants.  Va plutôt se lancer dans une vindicte  obscure, affirmant  des faits hautement grave pour faire plonger  celui qui non seulement là accueillit chez lui mais aussi c’est battu bec et ongle pour le faire libéré. 

    Pourquoi Sylla    qu’on sait aujourd’hui  poursuivit au sein de la communauté  pour des faits similaires par Dame ADA qui lui aurait remit une somme de  120.000 Dh pour faire VOYAGER quatre membres de sa famille pour l’Europe  ne va pas  se dénoncer  à la police. Aurait il oublié qu’il y a six mois de cela alors que la dame en question l’ayant traqué trois ans durant sans suite. Lui met la main dessus  au stade de Ennadha en présence de toute la communauté c’est Mohamed Keita qui vient le sauver de la main de la dame en promettant une assise communautaire de manière  à mettre un terme à l’affaire .

   Qui veut la tête de Keita Mohamed ?

  • L’histoire  est têtu tout le monde sait que Keita lors du passage du président de la république de Guinée au Maroc   a perçu une somme  de 6000 dollars  que d’aucun aurait voulu se la mettre ou nous savons tous. Mais pourtant  il va essayer de procéder  autrement en  conduisant à bien une activité   socioculturel au bénéfice des guinéens d’une part et du reste de   toute la communauté des migrants  d’autres parts  comme jamais personne avant lui n’a put  faire au Maroc.
  • Pourquoi Keita qui a payé  pour la défense de Sylla  à fin de comparaitre à  l’appel  puisqu’ayant été cité par ce dernier afin de se confronté aux accusations n’a pas été informé qu’un appel avait eu lieu ?

Pourquoi  n’y a-t-il pas eu de liberté sur caution ?

  • Quant  on sait que dans le procès verbal il n’y a pratiquement rien contre Keita, que ce dernier nie tout ce que Sylla reconnait  en bloc. Qu’un désistement  de plainte  a été signé par l’une des parties qui demandait pour seul et unique  engagement  à Keita une  somme d’argent perçu pour lui établir un  billet  d’avion loin de ce contexte  qui d’ailleurs a été établi. Pourquoi les avocats n’ont pas pu obtenir  une liberté sur caution ? L’on t-il d’ailleurs tout d’abord demandé ? Car, il faut rappeler que la communauté des migrants qui était  importante en nombre au tribunal  le vendredi dernier. Bien que ne  comprenant rien à l’Arabe  a eu l’impression d’avoir  belle et bien été manipuler, entuber.

  Vendredi prochain  à 14 heures bien précises la communauté des migrants serra encore présente au tribunal pour soutenir  ce travailleur  acharné, cet ouvrier   fidele de la nouvelle politique migratoire au Maroc victime d’un complot qui ne dit pas son nom.

 Cependant  peu importe l’issus de ce procès  un combat  pour  que la vérité triomphe dans cet affaire   continuera.  Ceci étant  que  ce procès ne soit pas un terrain de jeu pour apprentis sorciers car tous tout autant qu’ils sont, seront dénoncés. Le migrant souffre trop de ceux qui veulent profiter de cette nouvelle politique migratoire, il n’est un secret pour personne que ; leur but est de décrédibiliser tout leadership migrant. d'abattre la vision Royale 

commentaires

Haut de page